Premiers essais

En attendant la livraison de mes disques, j'ai effectué quelques essais du Synology DS207 avec un disque de prêt.

Le montage du disque n'a pas posé de problèmes: les explications étaient suffisantes... même pour moi Laughing. Il ne nécessite qu'un tournevis cruciforme.

Il faut qu'il y ait au moins un disque dans le Syno pour pouvoir le configurer. La configuration est rapide (adresse IP, serveur NTP...): l'affaire est faite en moins de 15 minutes. Le formatage du disque de 80 GB (un WD Caviar SE 80 GB SATA pas trop rapide) a pris moins de 20 minutes.

L'interface de gestion est en français, avec ici et là une traduction qui aurait pu être plus heureuse, mais globalement, on ressent une certaine qualité dans le programme. La création de 2 utilisateurs avec des droits différents s'est faite rapidement: les temps de réponses sont satisfaisants tant pour créer les users que pour effectuer des premiers essais de lecture/écriture.

Un court test de Photo Station a révélé quelques petits problèmes liées à la génération des thumbnails: c'est peut-être simplement lié au temps nécessaire pour que le système indexe les photos et génère les aperçus. Ce sera à tester plus en détail avec de plus gros volumes de photos.

L'activation de MySQL s'est faite sans problème ainsi que l'installation de phpMyAdmin, hormis l'erreur habituelle du user root qui n'a que des accès définis en local et pas via http. Un peu de Googling et le fichier config.default.php dans ../libraries/ de phpMyAdmin sera adapté:

// Ligne modifiée:
// $cfg['Servers'][$i]['auth_type']     = 'config';    // Authentication method (valid choices: config, http, HTTP, signon or cookie)
$cfg['Servers'][$i]['auth_type']     = 'http';    // Authentication method (valid choices: config, http, HTTP, signon or cookie)

A ce sujet: éviter la facilité d'uploader les fichiers via un share réseau et préférer d'uploader des packages comme phpMyAdmin ou Joomla en FTP en utilisant le bon user; cela permet de garder de bons droits sur les répertoires et évitera tout accident ultérieur.

L'installation de Joomla! doit être modifiée, le session_path n'étant pas writable sur le Syno (à moins de le hacker en modifiant le noyau). Il faut terminer l'installation en ignorant ce message d'erreur, puis activer le .htaccess de Joomla! 1.0.13 dans le root du serveur (chez moi: /volume1/web) et y rajouter la ligne suivante:

# Ajout d'une ligne pour avoir le session_path writable
php_value session.save_path "/volume1/web/tmp/"