Journal d'un homme au foyer

Lundi

Seul à la maison. Ma femme part une semaine. Parfait ! Je pense que nous aurons une semaine inoubliable, le chien et moi...

J'ai fait mon plan et programmé mon temps. Je sais exactement quand je me réveillerai, combien de temps je resterai sous la douche et combien de temps je mettrai pour préparer le petit déjeuner. J'ai également additionné le nombre d'heure dont j'aurai besoin pour nettoyer, ranger, promener le chien, faire les courses et cuisiner.

Je suis agréablement surpris de constater qu'il me reste du temps libre. Je ne comprends pas pourquoi les femmes qui s'occupent du ménage sont si compliquées, quand cela est si simple. Tout est une question d'organisation.

Le chien et moi avons mangés un steak chacun: j'ai mis une belle nappe de fête, une bougie, des roses (pour une ambiance plus agréable). Nous avons mangés un pâté en entrée, puis la viande accompagnée de petits légumes frais. Comme dessert, des biscuits. J'ai bu du vin et fumé un cigare. Il y avait longtemps que je ne me sentais pas aussi bien.

Mardi

Je dois revoir mon planning. Je dois faire quelques petites adaptations. J'ai expliqué au chien que tous les jours ne pouvaient pas être jour de fête, et par conséquent il ne devait plus espérer d'hors-d'œuvre... ni l'utilisation de 3 gamelles différentes.

Pour le petit déjeuner, j'ai remarqué que le jus d'oranges pressé maison a quelques désavantages. Le presse fruit doit être nettoyé après utilisation. Une possibilité: presser suffisamment pour deux jours - je devrais laver le presse fruit une seule fois sur deux. Découverte: on peut réchauffer les saucisses directement dans la soupe et de cette façon, avoir une casserole en moins à laver.

Bien sûr, je n'ai pas l'intention d'aspirer tous les jours, comme ma femme me l'a demandé ! Un jour oui, un jour non est bien plus que suffisant. Le secret est de rester en pantoufles et nettoyer les pattes du chien. Voilà ! Je me sens bien.

Refaire le lit est un problème: sortir des draps, aérer le lit et tout refaire. C'est tellement complexe ! Je ne trouve pas nécessaire de le refaire tous les jours, principalement quand je sais que je reviendrai dormir ce soir. C'est donc un travail superflu. Je ne prépare plus rien de compliqué pour le chien. J'ai acheté des boites. Il m'a fait la tête ! Mais que faire ? Si je peux manger des plats préparés, lui aussi !

Jeudi

Fini le jus d'oranges ! Comment un fruit d'aspect si innocent peut-il créer autant de problèmes? C'est inimaginable. J'ai acheté du jus d'oranges en bouteille.

Découverte: sortir du lit sans pratiquement défaire les draps. Bien sûr, il faut un peu d'expérience et surtout ne pas bouger la nuit. J'ai un peu mal au dos, mais rien de tel qu'un bon bain chaud.

J'ai décidé de ne plus me raser tous les jours. C'est vraiment une perte de temps. Je gagne de précieuses minutes que ma femme ne perd jamais puisqu'elle ne se rase pas.

Découverte encore: il n'est pas nécessaire de changer d'assiette à chaque repas. Faire la vaisselle aussi souvent commence à m'énerver. Le chien aussi peut manger dans la même gamelle... ce n'est qu'un chien, finalement !

Note: j'arrive à la conclusion qu'il est possible de vivre en ne prenant les poussières qu'une seule fois par semaine.

Vendredi

Stop aux jus de fruits ! Les bouteilles sont trop lourdes à porter.

J'ai découvert que les saucisses sont excellentes le matin, pas terrible à midi et à bannir le soir. Si un homme mange des saucisses plus de deux jours d'affilée, il peut avoir des nausées.

J'ai donné des biscuits secs au chien. C'est nutritif et ne salit pas la gamelle.

Découverte: la soupe peut être avalée directement à partir de la boite. C'est froid, mais ça a le même goût. Plus de casseroles ni de louche. Je ne me sens plus comme un lave-vaisselle.

J'ai arrêté de nettoyer le sol de la cuisine. Cela m'énervais autant que de refaire le lit.

Note: oublier les boîtes, car elles salissent l'ouvre-boîte.

Samedi

Pourquoi se déshabiller pour dormir, alors que l'on doit se rhabiller le matin? Je préfère passer ce temps couché à me reposer. Ce n'est pas non plus nécessaire de se mettre dans le lit. Il suffit de rester couché au dessus du tout et le lit n'est plus à refaire.

Le chien a sali par terre. Je l'ai engueulé ! Je ne suis pas la femme de ménage! Etrange... ma femme dit cela parfois...

Aujourd'hui c'est le jour de la barbe, mais je n'ai pas envie. Ma patience est à bout. Pour le déjeuner ce sera quelque chose que je ne dois pas déballer, ouvrir, couper, étaler, cuisiner. Tout cela m'énerve. Mon plan: manger directement dans le sac, au dessus de l'évier... sans assiette, sans couverts ou n'importe quoi d'aussi absurde.

J'ai mal aux gencives. C'est peut-être le manque de fruits, si lourds à porter! Ma femme a  appelé cet après-midi pour demander si j'avais nettoyé les vitres et fait ma lessive. J'ai eu un rire hystérique. Je lui ai dit que je n'avais pas eu le temps.

La baignoire est bouchée... cela ne me dérange pas trop car j'ai arrêté de me laver.

Dimanche

Le chien et moi étions assis sur le lit regardant des gens manger des tas de trucs délicieux à la télé. Nous avons eu l'eau à la bouche. Nous sommes tous les deux un peu faible et de mauvaise humeur. J'ai mangé quelque chose dans la gamelle du chien ce matin. Je n'ai pas apprécié... lui non plus !

Je devrais me laver, raser, coiffer, donner à manger au chien, le promener, faire la vaisselle, nettoyer, faire de courses, entre autres... mais je n'en ai pas la force. J'ai des pertes d'équilibre et des pertes de vision. Le chien ne remue plus la queue.

Dans une ultime instinct de survie, nous nous sommes traînés jusqu'au restaurant. Nous avons mangés plusieurs plats délicieux pendant plus d'une heure. Après nous sommes allés à l'hôtel. La chambre est propre, bien rangée et accueillante. J'ai trouvé la solution idéale pour les travaux ménagers. Je me demande si les femmes ont déjà pensé à ça...