Alpine Tour 2004

Que je vous explique: en août 2004, j'ai fait le tour des Alpes: Bavière, Dolomites, Val d'Aoste, les grands cols suisses, français, le Jura...

Roadbook

La découpe des étapes est faite sous la forme de fichier Autoroute Express et de cartes. Le roadbook complet (kilométrage et instructions) est disponible sous forme de fichier  .axe (fichier Autoroute Express), de fichier .pdf (650 Ko) et sous forme html (pour ces 2 derniers: une version avec quelques cols de plus qu'on a zappés). Bon, c'est fait avec Autoroute Express, et c'est parfois approximatif: le programme choisit de passer sur des tronçons d'autoroute plutôt que d'emprunter la petite route parallèle; un conseil si vous suivez le RB: vérifier le parcours sur une carte...

Pays traversés: Belgique, Allemagne, Autriche, Slovénie, Italie, Suisse, France et Luxembourg (vue d'ensemble sous forme de carte). Cela fait environ 4.120 km, 42 cols majeurs, quelques gorges et autres défilés, cîmes ou cormets...

J'ai posté sur fr.rec.moto chaque compte-rendu d'étape via mon Palm Vx, mais la plupart des posts ont été tronqués (limitation Palm, programme toujours en β, toussa...); je reprend l'essentiel des textes ci-dessous, avec les photos en plus. Les fôtes d'ortaugraf et les accents manquants ou inversés sont uniquement imputables à mon Palm ;-)

14/08/2004: Bolland (Belgique) - Kransjka Gora (Slovénie)

Faut les mériter les Alpes: pour y arriver, on s'est tapé 1070 km dont les premiers 950 sous une pluie entrecoupée d'averses  :-(

Après 500 bornes, les vestes, bottes, gants et pantalons ont été déclarés trempés. Le problème, c'est qu'on n' était qu' á mi-parcours; parcours c****t, entrecoupé d'arrêts essence/café chaud, ce qui nous a permis de discuter le bout du gras avec un couple de parigots en route vers Salzbourg en GW.

Stress a la sortie des 1050 km d'autoroute: serais-je encore capable de prendre un virage ? C'est qu'il fallait encore se faire le Wurzenpaβ (Korensko Sedio, 1.073 m).

Wurzenpaβ

Beau sans doute, court, mais après 1.000 bornes, difficile d'apprécier: on ne pense plus qu'a la douche chaude pour essayer de se réchauffer. Note positive: sur ce versant-ci des Alpes (en Slovénie), il ne pleut plus et il semble faire plus chaud. Reste à tenter de faire sécher le matos: on va en avoir besoin pendant 10 jours. Vivement demain et les premiers virolos. Reste plus qu'a goûter le vin local ce soir, ça compensera pour les souffrances de la journée :-)

Trajet du jour et site de l'hébergement: http://www.hoteli-kompas.si