Portugal 2003 - Lisboa-Belém

Index de l'article

Lisboa - Belém

Nous n'avons pas logé à Lisbonne mais à Estoril: il y était plus facile de trouver un hôtel facilement accessible en moto, avec possibilité d'y garer les motos en toute sécurité. Il existe des liaisons très fréquentes Estoril-Lisbonne, en train, ce qui permet de découvrir la côte; le trajet dure une quinzaine de minutes.

Lisboa

Nous avons suivi une bonne partie du trajet que Rackam nous avait fait parvenir par e-mail durant notre séjour: l'Alfama, São Vicente da Fora (et sa collection d'azuleijos représentant les fables de La Fontaine: à ne pas manquer), le château São Jorgue, heuh, la bibliothèque (comptez 2 heures d'explications pour comprendre pourquoi nous l'avons visitée :-), le Bairro Alto et son quartier du fado.

Perso, j'ai trouvé la ville plutôt sale ce qui gâchait la perception des quartiers typiques.


La ville vue depuis les hauteurs de l'Alfama.


Le château vu depuis la ville et la ville vue depuis le château.


L'intérieur du château, avec une touriste parmi d'autres...

Comme nous étions piétons, nous avons pris un ticket "à la journée", permettant de prendre tous les type de transport en commun, funiculaires compris. Pô cher et dépaysant.


Le tram


et un des funiculaires.

Belém

Sur la route d'Estoril à Evora, nous avons fait halte à Belém; c'est un site à ne manquer, pour sa fameuse tour, bien sûr, mais surtout pour le monastère des Hiéronomytes, distant de la tour d'un peu plus d'un kilomètre.


La tour de Belém.

 


L'extérieur du monastère.


La tombe de Vasco de Gama

L'ancien réfectoire et le superbe cloître.