Portugal à moto: l'avis de Jean-Marc

Le mieux aimé

Préservation du patrimoine culturel (monuments, cités médiévales, les cloîtres,...) et leur accès au public (peu onéreux).

 

Le moins aimé

La pluie.

Ce qui a marqué

Les routes (ils sont fous ces portugais de construire des routes pareilles).

Conclusion

Quand y retourne-t-on ?


Retour au compte-rendu du Portugal à moto.